Le Lot, c'est fini. Snif! snif!

accb1 Par Le 26/06/2016

Vendredi soir, un violent orage s'est abattu sur Rocamadour mais il n'a pas duré et le lendemain, les routes étaient sèches.

 Nous avons donc pu partir en Bouriane, région vallonnée située en limite du Quercy et du Périgord. Encore de merveilleuses petites routes en sous bois ou le long de rivières et de retenues d'eau. Nous avons ainsi roulé jusqu'à GOURDON, village qui s'étage au flanc d'une butte rocheuse. Nous y avons flâné dans un décor médiéval particulièrement bien conservé. Déjeuner sur l'herbe avant de rentrer une dernière fois à Rocamadour. Pour y accéder le parcours empruntait une route située sur le versant face à la falaise sur laquelle dégringolent les oratoires, les sanctuaires, les clochers et les vieux logis. L'occasion d'admirer une dernière fois ce site exceptionnel.

Ce matin dernier petit déjeuner. Guyonne a emmené Denis, ses bagages, son sac à vélo et son éternel sourire à la gare SNCF de Rocamadour. Impossible de le co-voiturer jusqu'à Cannes. Raymonde va repartir vers Narbonne et le reste du groupe vers Cannes. 

Dsc05141